Introduction

Est-il possible de compresser son temps de recherche ? Comment facturer quelque chose à la place de ces tâches chronophages ?

Pour le client, trop de temps passé par son avocat sur son dossier est souvent interprété comme un manque de spécialisation ou de performance.

Dans un contexte général de complexification de la réglementation et des procédures, les avocats optent souvent pour une (sur)spécialisation. Les cabinets d’avocats tendent à diviser leurs équipes entre conseil et contentieux et l’on voit parallèlement croître les pratiques dites de niche.

Dans ce contexte, la facturation d’heures liées à de la recherche d’informations est de moins en moins acceptable pour le client*. Un client qui consulte un avocat spécialisé en droit de la famille a du mal à accepter que celui-ci passe plusieurs heures à consulter la jurisprudence sur le sujet. Néanmoins, un temps de recherche et d’analyse (même sous-traité à un excellent collaborateur ou stagiaire) est incompressible. Dès lors, comment s’y prendre ?

La bonne nouvelle est qu’il existe aujourd’hui des outils qui font levier sur l’intelligence artificielle pour simplifier ces tâches de recherche et d’analyse**.

*Pour rappel pour 26% des clients la question des honoraires a été une source d’insatisfaction dans leur relation avec leur conseil - Blog Predictice

**Comparatif des outils de justice prédictive - Predictice - mai 2019